Quelques plantes adaptées pour le cœur et la circulation que nous vous proposons sous différentes formes: hydrolats, alcoolatures, plantes sèches...


L'Aubépine

Crataegus Monogyna Jacq.    (Rosaceae)

La blanche épine affectionne les friches et les lisières: c'est dans les haies sauvages qu'elle aime à pousser et survivre avec patience et obstination.
Petit arbuste discret aux épines protectrices pour la faune qui y trouve abri et nourriture, l'aubépine se métamorphose au mois de mai en un nuage de fleurs gracieuses et immaculées regroupées en petits bouquets, que soulignent de rose les étamines à l'ouverture des boutons.

Le pouvoir des fleurs est reconnu comme un des grands remèdes aux problèmes cardiaques: régulatrice des troubles de la tension (hyper ou hypo), insomnies, palpitations, troubles nerveux...

Aubépine

Le Cyprès

Cupressus sempervirens   L.   (Cupressaceae )

Fuseau toujours vert, flamme érigée qui ponctue de verticalité l'horizon et les paysages du bassin méditerranéen, le cyprès est un arbre sombre et mélancolique: il pleure les âmes terrestres mais les conduit vers le ciel que sa cime effilée caresse de sa ramure souple.

Ses fleurs  femelles donneront des cônes ligneux qui s'avéreront utiles dans les troubles de la circulation: varices, hémorroïdes, troubles des règles...

cyprès

Le Mélilot

Melilotus officinalis  L.  (Fabaceae )

Solide plante herbacée aux feuilles semblables au trèfle le mélilot déploie en cascade  des fleurs petites, pendantes jaune d'or. Plante mellifère par excellence, elle habite les champs, les bords de chemin, les friches.

Les sommités fleuries récoltées au fur et à mesure de leur éclosion prennent au séchage une odeur délicieuse: dans le cas de l'alcoolature (teinture mère)  c'est la plante fraîche qui est utilisée.

Excellent tonique veineux, le mélilot est la plante des jambes lourdes: il aide à améliorer la circulation veineuse, lymphatique et artérielle. Favorise également la diurèse.

mélilot


Le Noisetier

Corylus avellana L. (Betulaceae )

C'est dans les sous bois frais, les haies vives, les bords de ruisseau que le noisetier se plaît le plus.

Petit arbre charmant, le coudrier est une essence magique, ami des sourciers. Un lien puissant et mystérieux le lie à l'élément eau.

Il se pare de longs chatons dorés à la fin de l'hiver, annonciateurs du réveil printanier.

Les feuilles en forme de cœur apparaissent quelques semaines plus tard.

Protecteur de la circulation, c'est un très bon tonique veineux.

noisetier


Le Fragon

Ruscus aculeatus L.  (Liliaceae)

Plante vivace aux fortes racines traçantes poussant en colonie, le fragon est une espèce discrète, sans fioriture, qui se plaît en lisière claire.

Ses tiges sont rigides, striées en long, dressées.

C'est une plante étrange: ses feuilles sont en fait de fausses feuilles, tordues à leur base, de forme ovales, rigides elles aussi et se terminant en pointe dure.

Les fleurs sont très petites et naissent au milieu des feuilles. Elles donneront  des baies rondes et rouges ce qui lui vaut d'être appelé "petit houx".

C'est une très bonne plante de l'insuffisance veineuse et une excellente diurétique.