Quelques plantes adaptées pour le système nerveux, la détente que nous vous proposons sous différentes formes: plantes sèches, hydrolats, alcoolatures...


L'aubépine

Crataegus Monogyna (Rosacée)

La blanche épine affectionne les friches et les lisières: c'est dans les haies sauvages qu'elle aime à pousser et survivre avec patience et obstination.

Petit arbuste discret aux épines protectrices pour la faune qui y trouve abri et nourriture, l'aubépine se métamorphose au mois de mai en un nuage de fleurs gracieuses et immaculées regroupées en petits bouquets, que soulignent de rose les étamines à l'ouverture des boutons.

La cueillette est un moment d'intense émotion intérieure

Le pouvoir des fleurs est reconnu comme un des grands remèdes aux problèmes cardiaques: régulatrice des troubles de la tension (hyper ou hypo), insomnies, palpitations, troubles nerveux...

Aubépine

La Primevère

Primula  officinalis L. ( Primulacée)

Le coucou est une des fleurs compagnes du printemps: une des premières à laisser s'épanouir dans les prés frais ses corolles de couleur jaune d'or au délicieux parfum . Née d'une touffe de feuilles basales épaisses et douces, une hampe florale émerge portant haut des calices vert amande groupés en ombelle d'où s'échappent cinq pétales éclatants.

La primevère est la plante des tempéraments nerveux: son action sédative et calmante aide à trouver le sommeil. Elle est connue aussi pour soulager les toux d'origine diverse.

Le pavot de Californie

Eschscholzia Californica  Cham.(Papaveracée)

Son nom savant imprononçable lui vient de Johann Friedrich von Eschscholtz, Botaniste Russe qui en fit la description au XIXème siècle lors d'un voyage aux Amériques.

Le pavot de Californie est très facile à identifier et reconnaître.

Annuelle radieuse et gracile elle est connue pour ses propriétés calmantes, sédatives, capable d'apaiser les états anxieux et faciliter l'endormissement sans créer d’accoutumance.


Le tilleul

Tillia Cordata Mill. (Tiliaceae)

Qui n'a jamais passé un peu de temps sous un tilleul en fleur ne peut comprendre la magie qui en émane: un bruissement incessant de butineurs affairés à capter le nectar de ses inflorescences: des fleurs délicates éclosent au bout d'un pédoncule soudé à une bractée membraneuse jaune vert, futur parachute pour la graine appelée akène.

Alors, sous la voûte enchantée de cet arbre admirable un parfum inoubliable de miel s'évapore, et quelle paix s'en dégage.

C'est un excellent remède des tensions, sédatif remarquable, connu pour ses propriétés apaisantes, mais aussi anti spasmodiques précieuses, alliées des digestions difficiles chez les tempéraments nerveux.


Le coquelicot

Papaver Rhoeas (Papavéracée)

L'éclatant et si fragile coquelicot au  pétales diaphanes fait parti de ces merveilleuses annuelles qui chantent le triomphe du printemps.

Il pousse au bord des routes, dans les terrains en friche, les espaces clairs.

Comment résister à sa beauté fragile, son froufrou soyeux au cœur duquel se blottit un gros bouquet d'étamines noires et odorantes.

Jadis compagnon des moissons, il a déserté les champs de céréales, victime des produits chimiques.

Mais ses graines en dormance sauront profiter d'un sol retourné ou remis à nu: alors comme un miracle, des milliers de coquelicots éclatants peindront pendant quelques jours un incroyable paysage.

Le coquelicot est sédatif, calmant, il fait aussi parti des plantes pectorales adoucissantes des voies respiratoires et apaisantes des toux.


Le lotier corniculé

Lotus corniculatus L. (Fabacée)

Dénommé dans les campagnes Pantoufle du Petit Jésus, le Lotier est une adorable petite plante herbacée ne dépassant pas 30 cm, qui égaie les prairies naturelles et qui peut pousser jusqu'à 3000 m d'altitude.

Ses feuilles comme celles du trèfle ont trois folioles duveteuses et ses fleurs jaune d'or, virant parfois à l'orangé sont groupées en couronne.

Les graines sont enfermées dans une gousse se terminant par une petite corne: ce trèfle cornu, autre dénomination campagnarde est aussi une très bonne plante mellifère et le bétail en raffole.

Ses fleurs sont calmantes, aide à diminuer l'anxiété, sédatives, reconnues pour aider à l'endormissement en procurant un sommeil paisible.


La camomille Romaine

Anthemis nobilis L. (Asteracée)

Plante herbacée au fin feuillage découpé vert argent, la camomille romaine étale autour d'un petit cœur d'or des pétales groupés en pompons d'un blanc immaculé pour les variétés cultivées.

Les capitules sont solitaires et dégage un parfum de pomme.

C'est une plante de grand mère, connue depuis toujours pour ses nombreuses propriétés: elle contribue à calmer les spasmes, les migraines d'origine nerveuse, et aide à surmonter les chocs émotionnels, les mélancolies.

Apéritive, elle aide aussi les tempéraments nerveux lors de la digestion, calme les crampes d'estomac et stimule la vésicule.


La lavande officinale

Lavandula Angustifolia M. (Lamiaceae)

Fille de la lumière, cette sauvageonne pousse en altitude et colonise les pentes rocailleuses et les plateaux secs de haute Provence.

Surtout ne la confondez pas avec le gros lavandin, cultivé intensivement sur des centaines d’hectares et noyé de chimie. Lui est un hybride aux senteurs puissantes et camphrées.

Notre lavande vraie est un ode à la grâce discrète, un bouquet de parfums sublimes et célestes qui fait s'envoler l'âme et l'apaise.

C'est une plante pour les tempéraments nerveux, au sommeil agité, sujets aux migraines: elle est calmante et légèrement sédative.
Elle possède de nombreuses autres propriétés, qui la rende indispensable: antalgique, anti inflammatoire, cicatrisante, antiseptique, stimulante de la digestion, son champ d'action est immense.